©2019 by L'Oseraie du Quercy. Proudly created with Wix.com

20190507_142214-bis.jpg

OSIERICULTURE

L'osier est du saule (genre Salix) et sa culture se nomme "osiériculture" (à ne pas confondre avec ostréiculture qui est l'élevage d'huitres !).

Cette culture est particulière car il s'agit de faire pousser des arbres que l'on va couper tous les ans pour obtenir les jeunes rejets de l'année, plus ou moins longs et plus ou moins gros, matière première de la vannerie, de créations d'architectures végétales (décorations de jardins) ou d'ingénierie végétale (retenues de berges ou phytoépuration).

Les oseraies sont plantées à raison de 125 000 boutures à l'hectare. Autrement dit, très serrées afin de contraindre le plant à pousser haut et droit. Et non, il ne faut pas qu'il pousse dans l'eau ! Le saule aime l'eau mais s'il en a trop, il ne produira pas un osier long et fin comme le souhaitent les vanniers. S'il en manque trop longtemps, en revanche, il dépérira (j'en ai fait l'expérience, hélas !).

Les rejets de l'année sont coupés au ras du sol (plus simple que sur un arbre en tétard ou en trogne) après la chute des feuilles en hiver (de novembre à février). Ils sont ensuite triés par longueur (et par conséquent par grosseur), puis, soit mis à sécher, soit remis en végétation (les pieds dans l'eau) afin d'être écorcés en mai ou juin. On obtient alors de l'osier blanc.

Dans les deux cas, il sera retrempé pour être travaillé.

Il existe entre 250 et 500 espèces de saule (salix) au monde. 6 espèces seulement sont cultivées pour l'osier, ce qui représente une trentaine de variétés hybrides qui sont cultivées sur environ 150 hectares en France (contre 7000 ha en 1914 et 4000 ha en 1962).

 
photos 292.jpg

Je cultive 4 variétés d'osier sur le causse (argilo-calcaire) et en vallée du Lot (argilo-limoneux).

​PURPUREA Daphnoïdes : il pousse très bien en terrain aride car il est peu exigeant et assez résistant à la sécheresse. Osier rouge à la cime et vert au pied. Il prend des teintes bleutées lorsqu'il est sec et retrempé pour être travaillé.

​AMERICANA De Plock : osier vert très poussant planté dans la vallée. Il se décortique assez bien pour produire de l'osier blanc.

FRAGILIS Rouge Belge : osier rouge flamboyant mais assez "fragile". Il est fin et garde bien ses teintes de rouge au séchage.

RESOLUTION : variété hybride plutôt destinée à produire de la biomasse (TTCR - taillis à courte rotation). Ses grandes longueurs sont adaptées à l'architecture végétale.

Je travaille en biodynamie dans le respect des cycles guidés notamment par la lune et le soleil et dans le respect de la vie et de l'équilibre du sol. Je n'utilise aucun intrant chimique. J'accompagne mes cultures avec les préparations utilisées en biodynamie, des purins de plantes et des huiles essentielles. Cela nécessite beaucoup d'interventions manuelles dans les oseraies toute l'année (désherbage à la main, ramassage ou suppression des ravageurs notamment).

 
osier.jpg

Commande d'osier et de boutures

L'osier étant coupé en hiver (de décembre à février), vous pouvez passer vos commandes à cette période.
Les boutures peuvent se planter de février à avril.
Les créations d'architecture végétale en osier frais (avec reprise de végétation) s'organisent sur la même période.

 
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now